Pentatonique majeure

Vous avez peut être découvert la Pentatonique mineure avec mon article précédent, cette gamme magique qui permet de jouer la grande majorité des solos de vos guitaristes préférés et d’improviser sur toutes les tonalités?Découvrez maintenant la pentatonique majeure, très utile pour avoir un son plus pop, funk ou même country !!!

Et vous savez quoi?

Vous la connaissez déjà    !          …à trois cases près!

1) pentatonique majeure – des solos plus joyeux!

Vous avez commencé à jouer sur votre penta mineur, du blues, du rock, des riffs nerveux voir carrément agressifs. Eh oui même avec un accompagnement majeur, la penta mineur sonne toujours très blues ! Et c’est ce qu’on attend d’elle.

C’est très bien mais parfois il faut aussi savoir se détendre, relâcher la pression, être plus cool!

La pentatonique majeure est la pour ça.

Comme son nom l’indique, elle contient une tierce majeure et vous le savez peut être une harmonie avec une tierce majeure évoque immédiatement, la joie, le soleil les champs de fleurs….le cool.

Au contraire, une harmonie avec une tierce mineur c’est la mort et la désolation, le blues, les cœurs brisés.

majeur=joie, mineur=triste…Pour vous faire une idée vous pouvez écouter « I can t quit you baby »de Led Zeppelin » qui est extrêment mineur (presque caricatural) et le solo de « the wind cries mary » de Hendrix qui est un exemple typique d’harmonie majeur dans un style presque country avec la pentatonique majeure.

Vous avez capté? On passe à la théorie.

2) Pentatonique majeure? Ah! Mais je la connais déjà!!!

Voici les deux diagrammes superposés de la penta mineure et de la pentatonique majeure.

Regardez les bien…vous ne remarquez rien?

Eh oui, les deux gammes sont identiques, à ceci près qu’il faut décaler la penta mineur de 3 cases vers la tête ( – 1.5 ton) pour obtenir la gamme pentatonique majeure!

Donc vous n’avez pas à réapprendre de positions car ce sont les mêmes (simplement pas dans le même ordre).

diagramme de la pentatonique majeure sur le manche

Vous remarquez aussi que si les positions sont identiques, pour autant les notes sont différentes, ce qui signifie qu’il ne vous suffira pas de jouer des plans de penta mineure « reculés de trois cases » pour bien faire sonner votre pentatonique majeure…il va falloir trouver d’autres phrasés!

Et attention si la penta mineure marche à la fois en accompagnement majeur et mineur ce n’est pas le cas de la pentatonique majeure qui ne fonctionne que sur une harmonie majeure!

Bref…Quelques heures de travail en perspective!

3) Mélanger pentatonique majeure et mineur

Un grand classique du jeu blues consiste à mélanger les deux gammes pentatonique majeure et mineure

BB King et Dicky Betts (the Allman Brothers Band) deux grands utilisateur de la penta majeure

On retrouve cette approche un peu partout chez Clapton, BBB King, Albert King et tous les autres.

Deux possibilité soit alterner des licks (phrases) majeurs et mineurs soit combiner les deux harmonies dans un seul plan !

(A ce moment là sans le savoir vous utilisez une  troisième gamme sans le savoir, il s’agit du mode « mixolydien » avec une tierce mineure en plus. On verra tout ca plus tard)

Pour chopper des idées vous pouvez écouter les chanson suivantes:

-One way out- The Allman Brothers Band

-blues shadow – BB KING

-Sitting on top of the world – Cream

-If you be my baby – Fleetwood Mac

 

Voilà c’est tout pour cet article, j’espère qu’il vous sera utile!

A+ Manu

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *