Tuto blues – cream sitting on top of the world

Hello!

Deuxième épisode de notre série de tuto blues sur Clapton.

Aujourd’hui une version du blues célèbre « sitting on top of the world » par Cream, groupe de jeunesse d’Eric Clapton.

L’intro du morceau est superbe et joué à deux guitares. Vous trouverez ci dessous deux vidéo, une pour chaque piste. Encore en dessous la version originale du morceau!

Tuto blues – Born under a bad sign

Hello les fans de blues et de rock!

Ci dessous vous trouverez un tuto pour le standard de blues « born under a bad sign » enregistré en 1968 par un des 3 « Blues Kings » – j’ai nommé Albert King.

La même année Cream le groupe d’Eric Clapton (mon idole absolue <3) rend hommage à ce géant en reprenant ce tube sur leur album « Wheels of fire ». J’ai glissé un lien en dessous du tuto.

Voici la version du groupe anglais

4 techniques de base du solo

Hello vous commencez la guitare et vous souhaitez rajouter des effets cool à vos riffs et mélodies? Alors lisez cet article qui vous révélera les 4 grandes  techniques de bases du jeu solo !

I Le slide

Le slide, ou glissé consiste à jouer une note puis à atteindre une seconde note sans retoucher la corde à la main droite, simplement en glissant le long de la corde.

Un slide sur deux cordes s’appelle un « double stop » dont vous pourrez entendre un célèbre exemple dans la chanson johnny B good de Chuck Berry.

 

II Hammer et pull off

hammer et poulof

Le hammer (marteau en anglais) consiste à jouer une note puis une note senconde plus aigüe en rabattant un doigt, sur la même corde mais plus haut sur le manche, alors que la première note sonne encore.

A l’inverse pour faire un « pull-off » il faut appuyer sur la même corde avec deux doigts sur deux cases différente, faire sonner la corde puis retirer le doigt le plus avancé sur le manche pour laisser résonner la seconde note (voire la vidéo pour des explications plus claires :p).

III Le Bend

Le Bend est une autre technique incontournable.

Elle consiste à jouer une note puis à tirer la corde pour atteindre une note plus aigüe. Elle permet de passer d’une note à une autre de façon progressive et non « par pallier » comme quand vous passez  » d’une case à l’autre  » ce qui vous apportera un effet très vocal!

IV Le vibrato

Dernière technique, le vibrato consiste à faire plein de petits bends en série de façon à imiter la voix « vibrante » d’un chanteur.

C’est une technique plus avancée que les 3 autres donc ne vous découragez pas si vous éprouvez des difficultés!

Voilà c’est tout pour ce cours articles sur les 4 effets de base à la guitare!

Ciao!

L’aller retour au mediator : doublez votre vitesse de Jeu!

Salut à tous, si vous débutez la guitare et que vous vous sentez limité dans votre vitesse de jeu et votre précision, lisez bien ce qui suit. Je vous donne une astuce  qui va vous permettre de décupler votre agilité et votre vitesse de jeu : la technique de l’aller retour !

L’aller retour : une technique de base

Beaucoup de mes élèves lorsqu’il commencent la guitare se plaignent de ne pas progresser et d’être trop lents, de loupé les cordes, de ne pas être précis…etc.

En général ces soucis tiennent à une erreur classique, ils ne jouent que des coup vers le bas quand ils jouent des mélodies (riff, solos…)

En effet si vous ne jouer que des coups vers le bas vous ne pouvez pas jouer réellement vite à la guitare et vous perdez en précision.

La raison, vous gâcher énormément d’énergie à remonter le médiator au dessus des cordes!

C’est un mouvement inutile! c’est un comme de ne vous déplacer qu’à pieds joints c’est lent, fatigant,  inefficace et on a de grande chance de se casser la gueule!

et c’est le drame…

Au contraire l’aller retour consiste comme son nom l’indique à jouer alternativement des coups vers le bas et vers le haut! Donc on limite au maximum les mouvements et on a deux fois plus d’occasions de faire sonner sa corde!

Ca paraît évident mais au début ce n’est pas facile à jouer et donner seulement des coups vers le bas peut sembler plus simple et confortable!

moi même, il m’a fallu un peu de temps pour m’y adapter à mes débuts!

Grâce à l’aller retour vous allez pouvoir décupler votre vitesse de jeu et votre précision! c’est une technique absolument nécessaire si vous souhaitez progresser en guitare solo.

II Comment travailler l’aller retour?

Il existe un exercice tout bête pour s’habituer à l’aller retour.

Il consiste simplement à jouer l’aller retour sur une seule corde à la fois en commençant très lentement et en augmentant progressivement la vitesse.

Je vous recommande cet exercice car il est très efficace et en plus on peut le pratiquer en faisant autre chose car il ne nécessite pas trop de concentration!

Donc si vous regardez un film dans votre canapé n’hésitez pas à prendre votre guitare et à travailler l’aller retour le plus possible même en silence.

 

RÉSULTATS GARANTIS!!!

C’est tout pour aujourd’hui!

Bonne lecture,

emmanuel

Apprendre vos riffs vite et bien!

Hello! dans cet article je vais vous livrer 3 astuces pour mieux jouer vos riff et les apprendre facilement!

Ce sont des conseils assez basiques mais qui vous aideront énormément si vous les respectez!

I découper le riff en groupe de trois ou quatre notes

Alexandrin:

Apprendre de nombreuses notes peut être un vrai casse tête

vous perdrez beaucoup d’temps à tout faire d’une traite.

C’est un petit peut comme vouloir finir son assiette en une seule bouchée : vous risquez juste de vous de tout recracher sur la table…dégueux.

Couper votre riff en courte phrases : la technique du salami!

Au contraire si vous découpez votre riff en tranches de trois ou quatre notes cohérentes (phrases) et que vous travaillez séparément chaque section, vous pourrez les apprendre plus vite et bien mieux !

Il ne vous restera plus, en suite, qu’à recoller le puzzle et vous aurez votre riff au complet!

II Utiliser des doigtés intelligents

Souvent à la guitare on est tenté d’utiliser certains doigtés qui nous paraissent plus faciles ou moins fatigants.

En général, mes élèves débutants préfèrent utiliser peu de doigts quitte à devoir bouger toute la main pour jouer certaines note. Grave erreur!

Doigté intelligent! Un doigt par case pour éviter les démanchés

Au contraire il est souvent bien plus malin d’utiliser plusieurs doigts et d’assigner chaque doigt à une case afin d’éviter de bouger toute la main (on appelle ça un démanché).

De manière générale, utiliser des doigtés intelligents vous permettra d’apprendre mieux et plus vite vos riff préférés.

III Travailler lentement

Mais sans doute le conseil le plus important si vous voulez apprendre vite, c’est d’apprendre lentement!

Ca peut sembler paradoxale mais plus vous ralentirez les mouvements plus vous irez vite dans votre apprentissage, c’est une question de discipline!

En jouant d’abord lentement, vous apprendrez vite et bien car votre cerveau aura le temps d’intégrer chaque mouvement et de raccrocher les wagons.

Apprendre à prendre son temps. (jeu de mots)

 

C’est ce qu’on appelle la mémoire musculaire : une fois qu’un mouvement est intégré, c’est comme le vélo, ça s’oublie pas!

Ca demande un peu de patience et de discipline mais c’est hyper efficace. C’est une astuce que j’utilise encore aujourd’hui quand j’apprends un riff ou une phrase un peu difficile. Si vous en prenez l’habitude, ca vous servira toute votre vie et vous gagnerez un temps infini!!!

 

Voilà c’est tout pour ce cours article méthodo.

Ca peut vous sembler banal à vue de nez mais les 3 points sont très importants donc n’hésitez pas à les mettre en pratique et à partager vos impressions en commentaires!

 

Majeur/Mineur, la pluie ou le beau temps

Hello, vous avez sans doute déjà commencé à apprendre quelques accords par cœur pour jouer vos chansons préférés. Et je suis presque certain que vous connaissez des accords comme le Do majeur, le Mi mineur, …etc.

Mais « majeur » et « mineur » qu’est ce que ça veut dire?

Élements de réponse  dans cet article!

Majeur/Mineur, KEZAKO ?

C’est bien Donald…

 Si vous ne connaissez pas la différence entre majeur et mineur, on peut résumer bêtement en disant que mineur c’est triste et majeur c’est joyeux.

Pour vous en convaincre il vous suffit de jouer par exemple un Mi mineur.

Cet accord évoque la pluie, la tristesse, les rêves brisés…etc.

Maintenant, rajoutez votre index pour jouer le Mi majeur… C’est magique, le ciel est bleu et les oiseaux chantent pour vous, le son de cet accord vous remplit de joie et de confiance dans l’avenir !

Bref …voilà la différence et elle est de taille car elle va vous permettre si vous essayez de composer par exemple, de donner une ambiance à votre chanson!

Soit plutôt ouverte et joyeuse avec des accords majeurs soit plus sombre et tristoune avec les accords mineurs.

Pour plus d’explications on va faire un tout petit peu de théorie.

Comment savoir si une gamme ou un accord est mineur ou majeur ?

Pour le savoir il faut se pencher sur une note de la gamme en particulier : la tierce.

La tierce est la troisième note de la gamme (ex: Mi dans la gamme de Do majeur : Do Re Mi Fa Sol La Si Do) et selon la distance par rapport à la tonique, elle peut être majeure ou mineure.

La tierce mineure :

En terme d’intervalle une tierce majeure est toujours séparée de la tonique (ou fondamentale) par 1 ton et demi et sur votre manche de guitare cela correspond à 3 cases.

Exemple avec la gamme de Mi mineur :

Comme son nom l’indique cette gamme contient une tierce mineure. Pour trouver la tierce majeure de la gamme de Mi il suffit de jouer un Mi (par exemple corde 1 à vide) et de décaler son doigt de 3 cases sur la même corde (corde 1 case n°4). On tombe sur la note de Sol.

Mi mineur avec corde de sol à vide : c’est la tierce mineure!

Or si vous jouez votre accord de Mi mineur en bout de manche, la corde de sol sonne à vide (sans doigt dessus) donc cet accord contient un Sol

> la tierce est donc mineure et l’accord est mineur.

La tierce majeure :

En terme d’intervalle une tierce majeure est toujours séparée de la tonique (ou fondamentale) par deux tons et sur votre manche de guitare cela correspond à 4 cases.

Exemple avec la gamme de Mi majeur :

Comme son nom l’indique cette gamme contient une tierce majeure. Pour trouver la tierce majeure de la gamme de Mi il suffit de jouer un Mi (par exemple corde 1 à vide) et de décaler son doigt de 4 cases sur la même corde (corde 1 case n°4). On tombe sur la note de Sol#.

Mi majeur. Indexe sur la corde de Sol case 1 : sol#

 

Or quand vous passez de mi mineur à mi majeur vous rajoutez votre index en case 1 de la corde de Sol donc vous jouez un Sol# ! C’est la tierce majeure de la gamme de Mi donc l’accord est majeur!

La tierce est donc une note extrêmement importante dans une gamme ou un accord car elle modifie radicalement l’harmonie et l’émotion transmises par l’accord!

c’est tout pour cette courte explication, j’espère qu’elle était claire et qu’elle vous sera utile pour la suite! 🙂

A+, Manu

guitare solo – Utilisez votre petit doigt!

Vous aussi vous n’utilisez votre petit doigt que pour vous curer les oreilles?             Alors lisez bien cet article!

Beaucoup de guitaristes oublient d’utiliser leur petit doigt… résultat, dextérité limitée et main gauche à la traîne ! Et pourtant un petit doigt bien entraîné vous permettra de booster votre jeux!

A vous les plans à 3 notes par cordes et les accords enrichis!!!

On voit ça tout de suite!

Le petit doigt, le grand oublié de la main gauche!

Au quotidien, on n’a pas beaucoup d’occasion d’utiliser le petit doigt.

Il est petit, pas très costaud… bref on a vite fait de l’oublier.

Et pourtant il est super important à la guitare. De nombreux plans resteront inaccessibles si vous n’apprenez pas à l’utiliser.

Moi même pendant plusieurs année je jouait sans le petit doigt et quand j’ai commencé à vraiment m’intéresser aux gammes, j’ai vite compris qu’il allait falloir y remédier!

Ca a été une révolution pour mon jeu de guitare, pas mal de boulot pour rattraper le temps perdu mais surtout beaucoup de résultat et de satisfaction à l’arrivée!

En fait jusque là j’étais cantonné à du blues basique et mes possibilités de jeu était limitées.  Développer mon petit doigt m’a permis d’explorer de nouveau plans, des nouvelles gammes qui jusque là était trop dures à jouer avec seulement les trois premiers doigts.

Vous aussi vous souhaitez développer votre p’tit doigt? Alors lisez la suite.

Muscler votre petit doigt

Pour développer rapidement et efficacement son petit doigt, le seul moyen vraiment efficace est de pratiquer quelques exercices de doigté. C’est pas très funky mais ca marche.

En voici deux très efficaces:

  • Un petit bout de gamme

Premier éxo, une simple séquence de gamme.Parfait pour s’habituer en douceur à jouer au petit doigt pour développer vitesse et souplesse.

Vous pouvez la jouer sur n’importe quelles corde. Utilisez l’index en case 1, l’annulaire en case 3 et le petit doigt en 4.

———————-1———————————1————

—-1—-3—-4———-4—-3—-1—-3—-4———-4—-3- ….etc

Un conseil cherchez vraiment à avoir un son propre et régulier quitte à commencer très très doucement. Vous pouvez également utiliser un métronome.

  • 2) pitit doigt et annulaire : le terminator

Plus simple en apparence mais très très énervant !

L’exercice consiste a alterner annulaire et petit doigt. Ca devrait chauffer rapidement dans votre main, ca veut dire que ca travaille!

———3—-4—-3—-4—-3—-4—- …etc  (sur toutes les cordes).

 

Je vous invite à tester ces exercices doucement puis de plus en plus vite. Ce sont d’excellents échauffements!

 

C’est tout pour cette article à bientôt!

Le nom des cases!

Ca y’est vous connaissez vos 5 positions de gamme pentatonique par coeur vous pouvez les jouer n’importe où sur le manche, c’est très bien. Maintenant si je vous disais : « vas y! Joue moi un blues en Sib! » En seriez vous capable? Si vous ne connaissez pas le nom des cases sur votre manche je parie que non!

Eh oui! Vous ne le savez peut être pas mais connaître le nom des cases de la guitare (au moins des deux plus grosses) est indispensable si vous voulez jouer n’importe qu’elle accords ainsi que pour improviser!

I Connaître son manche pour jouer n’importe quel accord

Vous le savez sûrement, c’est la « basse » d’un accord qui lui donne son nom.

Par exemple la note basse d’un accord de Do majeur est forcément un Do.

La basse de l’accord de Do est naturellement un Do

Donc, si vous savez déjà faire un accord barré majeur, il ne vous suffit plus que de le jouer avec une basse en Do pour obtenir votre accord de Do majeur. C’est aussi bête que ça.

Comme sur la corde de Mi, la note Do se trouve en huitième case, il suffit de jouer son barré majeur avec l’indexe en 8e case!

Vous pouvez faire la même chose avec n’importe quelle position d’accord, c’est pourquoi il est si important de bien connaître les notes sur votre manche et surtout sur les deux grosses cordes de Mi et La car c’est très souvent sur ces deux cordes qu’on joue la basse des accords à la guitare…

Bref connaître le nom des cases sur le manche vous permettra de pouvoir jouer instantanément n’importe quel accord!

II Idem avec les gammes!

On peut faire également le même raisonnement avec les gammes!

Chaque gamme commence par la note appelée basse ou tonique (exactement comme les accords). du coup, connaître le nom de toutes les cases du manche vous permettra de jouer vos gammes partout et surtout d’improviser dans toutes les tonalités!!!

III Apprendre le nom des touches

Apprendre le nom des notes est très utile mais un peu fastidieux. C’est avant tout une question de mémoire et de temps mais ca vaut vraiment le coup car cela vous permettra de vraiment mieux maîtriser votre instrument!

quelques conseils:

-Essayez d’apprendre une corde par jour pendant une semaine plutôt que tout d’un coup car c’est vraiment beaucoup!

-Contentez vous pour commencer, de n’apprendre que les notes « naturelles » (do re mi fa sol la si) sans essayer de mémoriser les notes bémols et dièses, les notes intermédiaires. Comme ça on divise le travail par deux et vous pourrez les retrouver très facilement par la suite.

exemple, sur la corde de La, la 5e case est un Re donc, la 4e est un Do# (ou un Reb, c’est pareil) et la 6e est un Mib (ou Re#, c’est pareil!).

-Contentez vous d’apprendre les 12 premières cases de chaque corde car, à partir de la 12e case, on recommence « à zero », c’est normal il n’y a que 12 notes différentes. Par exemple la 13e case de la 1e corde (corde de Mi) est un Fa, tout comme la 1e case de cette même corde.

Surtout essayer de faire ce travail un petit peu tout les jours et testez vous régulièrement par exemple en essayant de retrouver toutes les cases Do sur le manche (faites le même exercice avec toutes les notes dans le désordre pour vérifier que vous connaissez vraiment votre manche).

Ca y est ? Vous êtes décidé à bien connaître votre instrument? Alors c’est parti!

Voici ci dessous le diagramme complet, corde par corde, d’un manche de guitare avec le nom des cordes.

C’est tout pour cet article, j’espère qu’il vous a été utile!

A très bientôt et bon travail!!!

Manu